dimanche 18 septembre 2022

Le Val Saint Père, le 18 septembre 2022

 SORTIE ORNITHOLOGIQUE 18/09/2022

    Nous étions 10 participants pour cette sortie après la trêve estivale sur les herbus du Val Saint Père au lieu-dit la Roche.

    Au cours de la matinée nous avons prospectés 3 milieux différents : le bocage dégradé, l’estuaire de la Sée et les herbus. Au départ de la Roche nous avons pu voir ou entendre les oiseaux communs tels que la mésange bleue, le pinson des arbres, la grive musicienne, le pigeon ramier, la tourterelle turque, la corneille noire, le rougegorge familier (un des rares chanteurs du moment), la pie bavarde et le pouillot véloce.

La spatule blanche, vue par les premiers observateurs.

    Septembre est le mois où la migration postnuptiale bat son plein pour les oiseaux insectivores qui ont niché dans le nord de l’Europe et gagnent le sud du continent, ou même l’Afrique, pour passer l’hiver.
Au bord de la Sée, une spatule blanche était présente à l’arrivée des premiers participants. Il s’agit là d’une observation remarquable à cet endroit car l’espèce est farouche. Un, voire deux martins-pêcheurs évoluaient également au bord du fleuve. C'est l’un des plus beaux oiseaux de nos contrées, il s’est raréfié à cause de la dégradation de la qualité des eaux de surface.

    Autres espèces vues au bord de la Sée : plusieurs dizaine de mouettes rieuses, 2 chevaliers guignettes et au moins 2 aigrettes garzettes.
En désordre : héron cendré, buse variable et mouton.


    Les herbus, prairies naturelles de moins en moins recouverts par les marées, constituent un milieu original qui sert de pâturage aux moutons dits de prés salés. Leur présence attirent de nombreux oiseaux : étourneau sansonnet, héron cendré, le choucas des tours, le corbeau freux. C’est aussi une zone de reproduction pour l’alouette des champs, contactée lors de la sortie mais très discrète à cette saison, pour la bergeronnette flavéole et pour le pipit farlouse.

    Deux espèces de rapaces ont été aperçues car elles fréquentent régulièrement ce milieu : la buse variable et le faucon crécerelle.

    Un traquet motteux et quelques hirondelles rustiques ont été  notées en migration.

    Une espèce a donné lieu à une observation intéressante. Il s’agit du pluvier doré, dont 4 individus peu farouches se trouvaient sur l’herbu, à une vingtaine de mètres de nous. Ce petit limicole est un hivernant régulier en Normandie dans les milieux ouverts tels que les herbus et les chaumes,souvent en compagnie du vanneau huppé. Il mesure de 25 à 28 cm, d’une envergure de 55 cm et de couleur brune en hiver. Il passe facilement inaperçu lorsqu’il est posé au sol. Il arrive dans nos contrées en août et repart à la fin du mois de mars pour aller nicher en Écosse, Islande et Scandinavie.
Les 4 pluviers dorés observés longuement étaient peu farouches. Peut-être étions-nous les premiers humains qu’ils croisaient ?
Pluvier doré


    Un courlis corlieu, migrateur observé au printemps et en été, a également été vu posé au loin sur l’herbu.

    De l’autre côté de la Sée, sur Vains un épervier d’Europe a été aperçu brièvement avec une proie dans les serres.

    Au cours de la sortie nous avons trouvé 3 cadavres de grisards de goélands marins morts, probablement victimes de la grippe aviaire qui fait actuellement des ravages parmi les oiseaux marins.

    À notre retour à la Roche, dans une prairie, 4 hérons gardeboeufs se nourrissaient autour d’un troupeau de bovins.

    Au total 30 espèces ont été notées au cours de cette sortie. Le grand absent étant le balbuzard pêcheur que nous espérions voir.


Liste complète des oiseaux observés :
1. le martin-pêcheur
2. la mésange bleue
3. le pouillot véloce
4. la mouette rieuse
5. le pipit farlouse
6. la pie bavarde
7. le goéland marin (juvénile)
8. le faucon crécerelle
9. le héron cendré
10. le courlis corlieu
11. l'aigrette garzette
12. l'étourneau sansonnet
13. la corneille noire
14. le traquet motteux
15. l'épervier d'Europe
16. l'hirondelle rustique
17. l'alouette des champs
18. la buse variable
19. le corbeau freux
20. le pigeon biset
21. le pluvier doré
22. le choucas
23. le héron garde bœuf

24. Le chevalier guignette
25. La Spatule blanche


Texte et photos : Luc Loison
Photos : Luc Loison, Gilles Tijoux
Liste : Sébastien Crase
 
Pluviers dorés

Prochains rendez-vous :


Café ornitho
date : Jeudi 6 octobre 20h30 – 22h
lieu : Avranches, salle Bindel, place d'Estouteville
description : réunion des adhérents et sympathisants du Sud-Manche : retour sur les observations récentes, projets à venir, zoom sur quelques espèces, photos que chacun apporte.
Contact : Thierry Grandguillot 02 33 68 39 16


Sortie
Date : Dimanche 16 octobre 9h - 11h30 
Lieu : Genêts, le Bec d'Andaine, parking, puis déplacement pour se garer ailleurs. (chemin de la Vachère)
Description : La grève à marée montante. Covoiturage au départ d'Avranches, jardin des plantes, 8h30. Contact : Thierry Grandguillot 02 33 58 39 16 
 
Pluviers dorés





dimanche 12 juin 2022

Pontaubault le 12 juin 2022

 


Avec plus de 30 espèces rencontrées, nous avons fait une riche sortie. Habituellement les observations aussi fructueuses se font lorsqu'on cumule beaucoup de biotopes. Là, à nous 15, nous avons traversé 3 types de milieu :

le bourg (bâti et jardin)
l’herbu (herbes hautes, et rivière)
le bosquet (à flanc de coteau)


 

 

1) Le bourg. L'espèce phare est ici l' hirondelle de fenêtre. Plutôt bien acceptée par la population : de nombreux angles de fenêtres sont occupés. Ici, les nids, gris clair, sont faits de tangue. 

Hirondelle de fenêtre au nid

Le choucas occupe les cheminées. On le voit faire de nombreux aller-retour entre les herbus et le bourg.

Choucas des tours

Le martinet noir, plus haut dans le ciel, survole l'ensemble.
Le moineau domestique trouve sa place entre les maisons et les jardins.

2) L’herbu. L' hirondelle de rivage utilise les micro-falaises qui bordent la Sélune. Elle forme deux colonies creusées de nombreux petits terriers. Comme elle part chasser en groupe, cela peut par moment donner l'illusion d'une colonie désertée. 

Cette corneille noire s'intéresse aux terriers de l'hirondelle de rivage

Les corvidés se mêlent aux moutons. On y trouve des corbeaux freux, des corneilles et des choucas. 

Corbeaux freux

Le tarier pâtre, appelé aussi traquet pâtre, rencontré à deux endroits, fréquente ces milieux ouverts où il reste toute l'année. Nous avons pu longuement observer un couple qui utilise les fils de clôture comme perchoir. 

Tarier pâtre femelle

Un faucon hobereau, une proie dans les serres, quitte les bords de la rivière pour rejoindre le bocage. C’est un chasseur d'oiseaux et de libellules. Parmi les oiseaux, il est spécialisé dans la capture des hirondelles et des martinets.

Tarier pâtre mâle

Un lièvre est vu deux fois. On le rencontre sur tous les prés-salés de la baie.

Lièvre brun

Une aigrette garzette pêche dans la rivière. Elle fréquente peut-être la colonie de Tombelaine. Chaque aigrette a ses territoires de chasse souvent éloignés de la colonie. C'est donc une espèce grégaire pour la reproduction, mais chacun occupe un territoire différent pour se nourrir. 

Aigrette garzette


3) Le bosquet. C'est un milieu intermédiaire entre la campagne et les rebuts. Le lapin de garenne y trouve refuge et s’en éloigne pour manger l'herbe. Nous pouvons observer un adulte et un jeune.

Linotte mélodieuse

Les contacts sonores sont nombreux : bruant zizi, pouillot véloce, tourterelle des bois, merle noir, troglodyte mignon ...

Fauvette à tête noire

Dans un roncier au bord du chemin, nous profitons des mouvements de l' hypolaïs polyglotte pour l'apercevoir. La fauvette à tête noire se montre plus longuement : elle chante dans un arbre dénudé puis replonge dans les ronces.

Liste des oiseaux observés :
hirondelle de fenêtre
 hirondelle rustique
 hirondelle de rivage
 tourterelle turque
 tourterelle des bois
 corbeau freux
 corneille noire
 choucas des tours
 geai des chênes
 pinson des arbres
 chardonneret élégant
Goéland marin


verdier d'Europe
linotte mélodieuse
 martinet noir
 moineau domestique
pigeon ramier
 pigeon biset
 goéland marin
 goéland argenté
 mouette rieuse
 troglodyte mignon
 grive draine
grive musicienne
 tarier pâtre
 pouillot véloce
 alouette des champs
 fauvette à tête noire
 hypolaïs polyglotte
 faucon hobereau
 aigrette garzette
 héron cendré
 bruant zizi
 accenteur mouchet
rouge-gorge familier


 lapin de garenne
 lièvre brun


Texte et photos : Thierry Grandguillot

A l'envol, le héron cendré n'a pas encore replié son long cou

Prochaines dates :

PONTORSON un refuge, des oiseaux

Dimanche 10 juillet, 10 h
Pontorson cours de la victoire (plan)
Suite à la signature de la convention refuge par la municipalité de Pontorson, nous invitons le public à mieux connaitre les oiseaux de cette promenade le long du Couesnon. L'occasion aussi d'évoquer les mesures de gestion le plus favorables à la biodiversité.
Gratuit, ouvert à tous ; chiens en laisse.
Contacts: Franck Letellier 06 71 72 13 76 ou Jean Collette 02 33 48 95 63

LE-VAL-ST-PERE (50) : premiers mouvements des oiseaux après nidification

Dimanche 18 septembre, 9 h
Le Val-Saint-Père (plan)
L'herbu, la rivière la Sée, les premiers mouvements d'oiseaux après la nidification. 

RDV sur place le Dimanche 18 septembre à 9h au Val-Saint-Père, La Roche.

Contact : Luc Loison 02 33 58 11 78


dimanche 8 mai 2022

Saint Michel des Loups, la lande des cent vergées

 Dimanche 8 mai

Rougegorge familier


Beau temps, belle lumière, Saint Michel des Loups nous accueille (nous étions huit) avec de nombreux chants d'oiseaux.


Les milieux que nous avons traversés sont tous liés à l'arbre, aussi les oiseaux rencontrés sont-ils caractéristiques du bocage. Leur variété est preuve d'ailleurs d'un bocage en bon état, dont les parcelles de taille réduites à moyennes sont le plus souvent entourées de haies avec des arbres de tous âges et une strate arbustive très variée.


En plus des oiseaux les plus communs (troglodyte, mésanges bleue et charbonnière, rougegorge ...), quelques observations plus remarquables prouvent la valeur du site :

La lande centrale

  • la fauvette des jardins : 2 se répondent, de leur voix "de gorge", mais elles restent bien cachées, à couvert ;
  • le bruant zizi, en lisière d'une grande parcelle ;
  • la buse variable, victime de la vindicte de deux corneilles qui la poursuivent avec leur cri "Rrrrr", toujours utilisé dans cette situation ;
  • le roitelet à triple-bandeau, dans le bois, a chanté longuement au-dessus de nous ;
  • le grimpereau des jardins satisfait ici son besoin de vieux arbres ;
  • le bouvreuil pivoine a fait ici un passage fugace. Ce granivore, fréquent il y a trois générations et redouté alors pour son goût printanier pour les bourgeons à fleurs des arbres fruitiers, est devenu sporadique.
    Roitelet à triple-bandeau

La tourbière est un milieu dont le sol, toujours gorgé d'eau, empêche l'oxygène de pénétrer. Les végétaux s'y décomposent très imparfaitement, formant sur une très longue durée la tourbe, acide. Quelques plantes typiques de ces milieux : la pédiculaire des marais, en fleurs actuellement ; nous rencontrons aussi l'orchis tacheté, le lychnis fleur-de-coucou ...

Pédiculaire des marais

Liste des oiseaux rencontrés :

  1. Pouillot véloce
  2. Grimpereau des jardins
    Mésange bleue

  3. Accenteur mouchet
  4. Pinson des arbres
  5. Fauvette à tête noire
  6. Rougegorge familier
  7. Troglodyte mignon
  8. Bruant zizi
  9. Mésange bleue
  10. Corneille noire
  11. Bouvreuil pivoine
  12. Coucou gris
  13. Pic épeiche
  14. Merle noir
  15. Buse variable
  16. Roitelet à triple-bandeau
  17. Mésange charbonnière
  18. Grive musicienne
  19. Hirondelle rustique
  20. Pigeon ramier
  21. Tourterelle turque
  22. Etourneau sansonnet
  23. Moineau domestique
  24. Choucas des tours
  25. Geai des chênes

 

Texte : Thierry Grandguillot
Photos : Pascal Dadu
Jacky Richard
Thierry Grandguillot

Orchis tacheté

 

Prochaine sortie :

Date : Dimanche 12 juin 9h - 11h30

Lieu : Pontaubault, rdv place de l'église

Description : Circuit varié, entre petit bourg, bord de rivière, herbus et voie verte. Trois espèces d'hirondelles sont prévues !

Départ d’Avranches, place Carnot 8h30

Contact : Sébastien Crase 06 32 99 92 87

Lychnis fleur-de-coucou



vendredi 29 avril 2022

Sortie ABC sur la Claire Douve

 Inventaire échassiers ABC des communes de 

Genêts, Saint-Jean-le-Thomas, Dragey et Ronthon


La photo de groupe a été oubliée. A la place, voici une photo d’une des 12 oies cendrées observées.
Ces oies à priori échappées d’élevage se reproduisent dans le marais depuis 2018. Nous avons pu
constater la présence d’oisons.

Oie cendrée férale

Dans le cadre de l’atlas de la biodiversité communale de Genêts, Saint-Jean-le-Thomas, Dragey et Ronthon, un inventaire visant les spatules et aigrettes a eu lieu au marais de la Claire-Douve.
20 personnes étaient présentes au point de rendez-vous fixé à 10h au Bec d’Andaine. Le groupe s’est divisé en deux: un groupe partant de l’entrée de Saint-Jean-le-Thomas, l’autre du Bec. L’objectif était de marcher le long du marais par la route de la côte jusqu’à ce que les deux groupes se croisent puis de faire demi-tour. Le marais étant bien sec par endroit, les échassiers étaient regroupés dans les quelques zones humides restantes. Finalement toute la zone n’a pas été couverte mais les principales zones humides l’ont été. 18 spatules, 12 aigrettes garzette, 4 hérons cendrés, 1 grande aigrette ont été recensés. Au total ce sont une quarantaine d’espèces qui ont été contactées avec notamment l’ibis falcinelle, la sarcelle d’été, le combattant varié, la rousserolle effarvatte, l’hypolaïs polyglotte, le traquet motteux, l’hirondelle de rivage...
A défaut d’avoir fait un “vrai” inventaire complet nous avons pris le temps d’échanger et d’apprécier la belle diversité du marais avec des participants intéressés et motivés. Une matinée très agréable 


L’ABC se poursuit avec encore de belles sorties en perspective!


Sébastien Crase et Guillaume Abraham